group investissements ahmed el fehdi

La libéralisation du secteur des Télécommunications et l’avènement des NTIC |Ahmed EL FEHDI

Les NTIC ont été perçues depuis des années comme une obligation inéluctable du développement économique du pays. Pour accompagner la vague de croissance submergeant tous les secteurs sans exception, le Maroc a puisé avec une volonté déterminée au creux de la technologie, et a su emboîter le pas à des pays ayant des expériences réussies à leur actif.

elfehdi_ABAV_2015Actuellement, le Maroc compte de nombreux projets dans le secteur des nouvelles technologies, mettant en relief l’image d’un Maroc numérique poursuivant la dynamique du marché international. Des investisseurs de renommée dont M. Ahmed EL FEHDI, ont réussi à lancer des projets d’envergure, et à développer l’offre du marché des NTIC.

L’avènement des NTIC du secteur des télécommunications a été perçu depuis des années comme étant une nécessité. En dépit de certaines initiatives timides et peu hardies qui donnaient l’impression de ne pas vouloir libéraliser le secteur des télécoms, les résolutions se sont poursuivies par la suite en vue d’y mettre l’arsenal juridique et financier.

Grâce à l’introduction en bourse du premier opérateur téléphonique « Maroc Telecom », qui a été précédée par des opérations de privatisation ayant donné lieu à la cession à Vivendi Universal de 51% des parts de la société. Cette cession a enclenché une réaction de la part de l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT). Cette dernière qui a publié une note d’orientations générales dans laquelle elle a défini le cadre réglementaire du secteur. La note a redéfini la loi 24-96, et a permis de désigner le calendrier approprié à la libéralisation du secteur.

En effet, il convient de signaler que le Maroc a toujours été le prédécesseur au niveau régional de la libéralisation du secteur des télécommunications, qui a connu une dynamique hilarante avec l’introduction de la concurrence sur le marché. Une action qui a été bénéfique pour le marché et pour le consommateur, qui a pu avoir accès à de nouvelles offres, des prix bas, des programmes variés de fidélisation… Ces vertus ont donc permis de donner de l’élan au marché du mobile et a stimulé une panoplie de projets à forte valeur ajoutée, dont les centres d’appel, les Business Process Offshoring,…

L’impact des nouvelles technologies sur l’enseignement supérieur au Maroc